C'est dans les passerelles entre marketing, relation client et technologies que se situe le plus fort potentiel de développement de l'actif client

Le digital bouleverse la relation au consommateur car celui-ci possède les outils et les connexions lui permettant de construire et partager  ses choix (réseaux sociaux, comparateurs de prix, recommandations, alertes, géolocalisation). Quelques clés pour appréhender cette nouvelle ère :

 

  • Humilité & utilité
    Devant le nouveau pouvoir des consommateurs, les marques doivent repenser leur posture où la notoriété proviendra plus de l'utilité de leurs produits/services dans la vie des gens (et ce qu'ils en disent) que du rêve qui leur est donner à connaitre.

 

  • Usages & praticité
    Dépassés les bons vieux segments clients, aujourd'hui l'homogénéïté des comportements se construit plus autour des usages et des situations : le web magnifie la valeur praticité.

 

  • 360° & Big Data
    C'est la révolution de l'internet et des technologies (Cloud, algorithmes de traitement des données) : traiter des masses concidérables de données pour créer une vraie valeur commerciale.

 

  • Pertinence & personnalisation
    Le consommateur est de plus en plus rétif à la communication push, non contextuelle et sans aucun élément de personnalisation. Les données clients imposent des interactions pertinentes et personnalisées.

 

  • Test & Learn
    Les micro-actions marketing sont plus faciles à mettre en oeuvre, à des coûts maîtrisés : tester des opérations doit devenir un pré-requis à chaque action.